1555 Marché public de Saint-Hyacinthe

Le Marché public de Saint-Hyacinthe existe depuis près de 180 ans. Construit en 1830, il est le doyen des marchés publics au Québec. Il a su garder sa vocation première tout en respectant les tendances d’aujourd’hui, ce qui fait de lui un marché unique en spécialités.

Depuis quelques années, les habitudes des consommateurs ont changé. Les gens ont découvert que les achats au quotidien leur procurent plusieurs avantages, soit la fraîcheur des aliments qui rehausse chacun des plats. De plus l’achat au quotidien facilite l’équilibre alimentaire nécessaire à une saine nutrition tout en faisant la découverte de nouveaux produits d’ici et d’ailleurs qui saura satisfaire les apprentis comme les grands passionnés de la cuisine.

Traverser le Marché public n’est pas un détour, mais une destination, un voyage gastronomique, en gambadant de la Fromagerie à la Boucherie, nageant vers la Poissonnerie et par la suite se diriger à la Saucisserie en passant par l’Épicerie fine et se laisser guider par votre odorat vers la Boulangerie et la Pâtisserie et pour enfin terminer ce périple par le grand potager qu’offre les marchands extérieurs ainsi que leurs fruits pour une touche finale d’exotisme.

Le Marché public est l’endroit idéal pour y retrouver tout ce dont les grands chefs suggèrent dans leurs bonnes recettes. Le Marché donne le goût de faire des folies culinaires tout en étant un lieu de rencontres. Parler à son boucher, son poissonnier de façon hebdomadaire ou quotidienne, c’est entrer en contact avec quelqu’un qui, avec le temps connaît vos goûts et vos habitudes de consommation. Ces gens deviennent alors de bons conseillers et ont le souci de bien vous servir.

Les commerçants, de véritables passionnés :
Rappelons en effet qu’avec ses allures de marché européen, non seulement le marché est-il le lieu de rendez-vous des maraîchers de la région qui viennent, au fil des saisons, y vendre leurs produits, mais aussi abrite-t-il sept marchands – boucher, saucissier, fromager, pâtissier, boulanger, poissonnier, épicier et fruitier – qui y ont leur comptoir et qui y offrent des produits fins toute l’année.

Pour connaître les commerces du 1555 Marché public, cliquez ici.