LUMIÈRE SUR LES ARTISTES DU 1855 EXPOSITION COLLECTIVE

Voici les artistes du 1855 exposition collective. Ils réalisent actuellement différentes fresques au cœur du centre-ville et ce n’est pas fini, puisqu’il s’agit d’un projet évolutif, vous les reverrez sûrement à l’action dans les prochaines semaines! Pour en découvrir plus sur le projet, cliquez ici.

 

Patrice Lajoie est un artiste multidisciplinaire qui depuis une quinzaine d’années réside à Saint-Hyacinthe. Pour lui, l’art n’est qu’un autre moyen d’observer le ici et maintenant. Dans ses créations, il cherche à se rapprocher de la philosophie du Wabi Sabi, de ne pas juger le geste et d’entrevoir les possibles.

 

Andréanne Rioux est non-seulement une artiste, membre associée au RAAV, médiatrice culturelle et art-thérapeute, M.A., A.T.P.Q. a réalisé une maîtrise en art-thérapie et est détentrice d’un baccalauréat multidisciplinaire en arts, psychologie, travail social et communication. En tant qu’artiste et art-thérapeute, elle utilise la création artistique comme outil de communication et d’intervention. Elle utilise le langage symbolique pour explorer l’univers métaphorique qui habite l’humain. L’art la transporte dans l’imaginaire et ses fantaisies pour découvrir des paysages, des personnages et des histoires qui tracent les étapes de vie. L’art exprime ce qui cherche voix, est le reflet de la psyché et l’image de son mouvement. Il expose le présent, le passé et l’avenir. Il est guide et témoin.

 

Chantal Rondeau dessine, gribouille, barbouille depuis l’enfance. Elle aime explorer différents médiums, mais l’aquarelle reste son médium de prédilection. Elle fait de tout, aquarelle, acrylique, faux vitrail, peinture sur verre et céramique, murales, restauration de meubles, acrylique fluide, artisanat créatif et bien plus encore. 

 

Melany Boucher, alias Freak FX, est une artiste multidisciplinaire et autodidacte. Native de l’Outaouais, elle habite Saint-Hyacinthe depuis trois ans. Depuis son enfance, Melany crée et se fascine pour l’horreur. L’art, pour elle, est un sentiment et une extériorisation des côtés sombres de sa curiosité morbide. D’exposer la beauté dans la noirceur et surtout ne pas être comme tout le monde.

 

Isabelle Giguère, née en 1975, elle a grandi dans la région de Lanaudière. Elle a fait ses études au Cégep de Joliette en arts plastiques. En 1996, elle a ouvert son premier studio de tatouage à Repentigny. Sa passion, la peinture, les voyages et les rencontres amicales. Elle ose s’inspirer de tous ses clients et amis pour mettre leur histoire de vie en toile. Elle se consacre à temps plein dans les arts et adore mixer différents médias dont l’aquarelle, le fusain, l’encre, le pastel et l’acrylique. Chaque toile a une histoire.

 

Stéphanie Bernier est une artiste débutante qui démontre de l’intérêt à découvrir différentes facettes de l’art et du monde artistique. Passionnée de l’humaine et de la nature, elle a été initiée à l’acrylique il y a quelques années. Elle peint pour se détendre et pour s’amuser.

 

Romane est originaire de Belgique et elle s’installe au Québec en 2008.  Elle laisse libre cours à l’envie du moment. L ’abstrait et le réel se mêlent, parfois, pour créer un univers unique aux teintes vibrantes. L’acrylique lui permet l’exploration de différents médiums. Inspirée par la nature tant par ses nuances que parce qu’elle a nous prendre, Romane aime utiliser des objets recyclés comme supports ou accessoires, un geste pour diminuer son impact écologique! Les transformer en tableaux est une belle façon de leur donner une seconde vie. À travers ses créations, Romane souhaite vous émouvoir, vous toucher et vous sensibiliser à prendre soin de notre belle planète, de ses habitants et de vous reconnecter à vous-même.

 

Emeraude Vinet-Roy est une jeune artiste de 15 ans originaire de Saint-Hyacinthe. Artiste autodidacte, elle s’inspire des mangas, des animés et même de l’horreur. Elle peint avec l’inspiration du moment et explore différents médiums dont l’acrylique et l’aquarelle. Dernièrement, elle s’est même initiée à l’art du tatouage.

 

Isabelle Tellier porte un amour tout particulier pour ses médiums de prédilection: l’acrylique, le papier – dont le papier d’aquarelle – ainsi que le collage sur toile sont principalement ceux parmi lesquels elle choisit selon l’émotion du moment et ce que lui inspire le sujet. Ses œuvres figuratives comportent nombre d’éléments abstraits; par conséquent, son art se veut un judicieux mélange de formes autant expressives que représentatives. 

 

À propos du 1855 exposition collective

Le 1855 est un organisme qui a pour mission la promotion et la diffusion d’activités à caractère social et artistique. Il se veut un lieu accessible à tous, aux organismes et aux artistes du milieu. Le 1855 a aussi une équipe  qui réalise différents projets créatifs dans la communauté maskoutaine.

No Comments

Post A Comment